9 décembre 1905 : Séparation de l’églises et de l’État


Que s’est-il passé aujourd’hui ?
(La « news » du jour)


Liberté de conscience


Aristide Briand 2
Sous l’impulsion d’Aristide Briand, député républicain-socialiste adepte de la laïcité, la loi de séparation des Églises et de l’État est adoptée par le Parlement français.

L’État manifeste ainsi sa volonté de neutralité religieuse, mettant fin à un siècle de Concordat napoléonien (1801) qui régissait jusqu’alors les rapports entre le gouvernement et l’Église catholique.

La loi garantie la liberté de conscience et le libre exercice des cultes. Elle constitue une véritable révolution qui créera des tensions lors de sa mise en application par le gouvernement.

Bien que l’Église catholique la condamne formellement, la loi lui sera cependant plutôt favorable. Les représentants religieux y gagneront en indépendance et l’entretien (plutôt coûteux) des édifices religieux ne sera plus à sa charge.

Le 11 décembre 1905, la loi sera publiée au Journal officiel et elle entrera en vigueur le 1er janvier 1906.

Le Rire - Séparation de l'Eglise et de l'Etat

Le même jour :

(une autre année…)

  • Invention de la souris
  • Première Intifada
  • Inauguration de la première ligne du RER
  • Mots clés : , , ,


    --

    Quelque chose à ajouter ?




    * Les données personnelles soumises ne font l’objet d’aucun traitement spécifique d’échange ou de commercialisation.
    (CNIL. Articles 38 à 40, loi du 6 janvier 1978)