20 novembre 1792 : découverte de l’armoire de fer


Que s’est-il passé aujourd’hui ?
(La « news » du jour)


Affaire de l’armoire de fer


AduC 044 Roland (J.M., 1734-1793)
A l’annonce de la fuite du roi Louis XVI, François Gamain, qui fût son serrurier, dénonce au Ministre de l’Intérieur, Roland de La Platière, l’existence d’une armoire cachée au château des Tuileries : « L’armoire de fer« .

L’armoire est un trou, ouvert dans un mur près de la chambre à coucher du couple royal, dissimulé derrière un panneau de lambris et fermé par une porte de fer. Elle était destinée à dissimuler la correspondance secrète de Louis XVI (entre autre, les correspondances avec Mirabeau et La Fayette) et avait été installée par Gamain.

Montée en épingle par la presse (Notament par « l’Ami du peuple » de Marat), l’affaire fera grand bruit et aura un effet désastreux sur l’opinion publique. Si le roi cache quelque chose, c’est qu’il est coupable…

Je viens rapporter à la Convention Nationale plusieurs cartons remplis de papiers qui, par la nature et par le lieu où ils ont été trouvés, m’ont paru de la plus grande importance »

Louis XVI y perdra le peu de crédit qu’il avait. La Convention décidera, le 3 décembre, la mise en jugement du roi. Les documents de l’armoire de fer seront produits à charge.

Chaque lettre dénonce les ennemis de la nation et parmi eux; Mirabeau.
Le 12 septembre 1794, Mirabeau sera exclu du Panthéon et enterrré au cimetière de Clamart.

Le squelette de Mirabeau sortant de l'armoire de fer

[Le squelette de Mirabeau sortant de l’armoire de fer – wikimédia]

Le même jour :

(une autre année…)

  • Première exposition de Dali
  • Michael Jackson inculpé d’abus sexuels sur mineurs
  • Proclamation de la Déclaration des droits de l’enfant
  • Naissance du septennat pour les présidents
  • Naissance de Rolls Royce
  • Mots clés : , , ,


    --

    Quelque chose à ajouter ?




    * Les données personnelles soumises ne font l’objet d’aucun traitement spécifique d’échange ou de commercialisation.
    (CNIL. Articles 38 à 40, loi du 6 janvier 1978)