17 novembre 1917 : Clémenceau est appelé au gouvernement


Que s’est-il passé aujourd’hui ?
(La « news » du jour)


« Le Tigre »


A 76 ans, Georges Benjamin Clémenceau est appelé à la présidence du Conseil par le président de la République, Raymond Poincaré.

Résolu et intransigeant, il formera un « gouvernement de choc » pour poursuivre la guerre contre l’Allemagne. Lors de son discours d’investiture il annoncera son intention de « traquer les défaitistes et les traîtres de l’arrière ».
Sa détermination lui vaudra d’être surnommé le « Tigre« , puis le «Père la victoire».

Vaincre pour être juste, voilà le mot d’ordre de tous nos gouvernements depuis le début de la guerre. Ce programme à ciel ouvert, nous le maintiendrons »

Son discours touchera l’opinion publique, la France se rassemblera derrière Clémenceau dans un sentiment de patriotisme et de sacrifice.

Cependant, après guerre, sa popularité s’effondra rapidement en raison de la politique sociale de son gouvernement.

Clémenceau présentera sa démission en janvier 1920, suite à l’élection de Paul Deschanel comme président de la république.

Clémenceau à sa table de travail

[Clémenceau à sa table de travail, avant 1918]

Le même jour :

(une autre année…)

  • Ouverture du canal de Suez
  • Création de l’UMP
  • Naissance de Nicolas Appert, inventeur des conserves
  • Hara-Kiri interdit dans les kiosques
  • Mots clés : , ,


    --

    Quelque chose à ajouter ?




    * Les données personnelles soumises ne font l’objet d’aucun traitement spécifique d’échange ou de commercialisation.
    (CNIL. Articles 38 à 40, loi du 6 janvier 1978)